De l'air à pleins poumons, pigments et acrylique sur organdi marouflé sur toile, 20x20 cm, 2011

Orientations

De l’air à pleins poumons, pigments et acrylique sur organdi marouflé sur toile, 20×20 cm, 2011

Places et formes de la passivité dans mon activité de peintre :
– dans ma façon de travailler entre taches et touches ;
– par des travaux impliquant la participation d’autres personnes .

Par ma peinture, il m’importe de rendre sensible à la vulnérabilité, à l’incertitude de ce qui passe pour évident, transparent, reconnaissable : inciter au rêve, la pensée et le regard à flotter ou à errer, parfois inviter au voyage de la pensée ou à l’interrogation ; laisser libre l’imagination, l’interprétation, la contestation de celui qui voit.